Le lièvre d'Europe, Lepus europaeus

The European hare

 

Lapins et lièvres, même s’ils partagent quelques analogies morphologiques possèdent des mœurs pourtant bien distinctes. Le lièvre est beaucoup moins grégaire que le lapin, sauf en mars, durant la période de reproduction, où il est possible d'observer les animaux se poursuivant  l’un l’autre en plein jour. Le lièvre est aussi moins exubérant que le lapin : il ne creuse pas ces garennes spectaculaires et ses coulées sont peu marquées, à l'exception des zones de gagnages. Seule la neige trahit ses nombreux et inextricables déplacements nocturnes. On découvrira  ses empreintes au fond d’une ornière,  sur un chemin ou sur le bord des routes où il vient se sécher après la pluie ou la rosée.

Lièvre et lapin ayant des empreintes présentant de nombreuses similarités, je vous invite à découvrir le billet sur le lapin : Le lapin de garenne, Oryctolagus cuniculus

PA : seuls 4 doigts sont présents dans l'empreinte, un rudiment de doigt 1 existe mais il est trop court pour marquer le substrat. Le doigt le plus court est donc le 4 situé à l'extérieur de l'empreinte (qui correspond à notre petit doigt). Le doigt 3 est le plus long. Les griffes chez le lièvre, dont seule l'extrémité est visible sont longues et puissantes. Voici les dimensions d'un individu adulte : (L) 7 x (l) 3 cm

PP : Impressionnant par sa taille (14 cm du bout des griffes jusqu'à l'extrémité du tarse) mais il ne rentre en contact avec le sol dans sa totalité qu'au repos ou dans la neige. Il ne comporte que quatre doigts :  le 1 (notre gros orteil) est absent. Le doigt le plus court est situé à l'extérieur du pied. Le 3, le plus long, forme l'extrémité du pied. Dimensions : (L) 14,5 x (l) 3 cm.

Voie : le lièvre est un modèle à propulsion arrière ultra-performant, capable de sauts et d'accélérations époustouflantes. Les membres postérieurs, plus courts, servent principalement à l'amortissement lors de la réception.

La piste est semblable avec le lapin mais l'écart entre les groupes d'empreintes et nettement plus conséquent. Plus l'animal prend de la vitesse, plus l'écart entre les PP et les PA est important, et plus l'espace entre les groupes d'empreintes augmente également. La voie du lièvre peut être irrégulière lors du "bouquinage" * ou lors d'une poursuite par un prédateur.

 

Astuce : si le doigt le plus court est localisé à droite dans l'empreinte, c'est donc que nous avons à faire à un pied droit et vice-versa (pieds antérieurs ou postérieurs).

 

 

Empreinte de lièvre

La trace caractéristique du lièvre en "fuseau"

Notez l'impression profonde des griffes et les pelotes digitales oblongues.

 

 

empreintes

Discrète impression des pieds antérieurs.

 

 

Trace de griffes

Dans le cas d'un substrat ferme, seules les griffes apparaissent.

 

Voie du lièvre

La voie dans la neige

Foulée : 65 cm

Largeur de voie : 15 cm

 

Lièvre assis

Lorsque l'animal est assis

l'impression des PP est complète.

 

Lièvre dans la boue

PA en substrat profond

 

 

Différence de structure

Pilosité d'une patte de lièvre X 20

Les poils de la patte du lièvre ont un aspect différent qu'ils soient sous, ou sur le dessus de la patte.

Sur la partie inférieure, ils sont frisés et crochus et permettent, 

malgré l'absence de coussinets plantaires et digitaux, de conserver une bonne adhérence. 

 

 

Les pieds du lièvres

Les pattes du lagomorphe.

Antérieure à gauche ; postérieure à droite.

 

 

Impression PP PAImpression dans l'argile.

PP à gauche ; PA à droite.

Le relief créé par les poils apparaît souvent

 

 

 Billettes

Repères ou bilettes du lièvre.

De 1 à 2 cm de diamètre.

Souvent aplaties latéralement.

Mouillées par la pluie, elles peuvent gonfler

de façon significative

 

 

Lapin lièvre

Comparaison des pieds postérieurs : 

lapin de garenne à gauche ;  lièvre à droite.

Chez le lapin les doigts 2 et 3 sont sensiblement de la même longueur

Chez le lièvre, ces doigts présentent un décalage plus important,

ce qui accentue la forme fuselée de l'empreinte.

 

Repère

Repère de lièvre en coupe :

La structure, grossière, évoque celle du bois aggloméré.

Ces repères tournent au jaune-paille en vieillissant

 

 

Lièvre moulage

Moulage de l'empreinte

Pied avant droit.

 

 

 

* Voir glossaire

 

mammifères Espaces cultivés Bois et forêts

×