Les prairies

La bergeronnette grise, Motacilla alba

The White Wagtail

 

Traces de bergeronnette grise

Taille de l'empreinte, griffes comprises :  (L) 3,2 x (l) 2 cm

Foulée : 12 cm

Largeur de la voie : 2,3 cm

 

Motacilla alba, empreintes

Angle formé par les doigts latéraux : 115 degrés

L'axe de l'empreinte évoque une petite virgule.

 

Empreinte de corneille et de bergerronette

Comparaison corneille noire et bergeronnette.

Cette dernière fait figure de naine face au corvidé.

 

Piste de l'oiseau dans le sable

Piste de l'oiseau dans le sable

Foulée : 10 cm

Largeur de voie : 1,9 cm

La grue cendrée, Grus grus

The common crane.

 

Empreinte de grue cendrée

L'empreinte de la grue

Dimensions : (L) 10 x  (l) 15 cm

Angle formé par les doigts latéraux : 130 degrés

 

Piste laissée par la grue

Longueur de la foulée : 70 cm

Les pas s'accrochent les uns derrière les autres

avec beaucoup de minutie.

 

Voie 3

Un autre groupe de traces.

Les chaumes de maïs sont des zones

qui attirent particulièrement ces oiseaux

 

Traces de grue

La zone centrale est ici  peu marquée *

Le doigt  1 est absent  

 

Trou creusé par l'oiseau

De son bec, l’oiseau déterre les plants de maïs

La recherche de résidus des cultures précédentes

 semble être l’origine de ces profonds terrassements.

La trace des doigts du gruidé est visible au bord de l’excavation

 

* voir glossaire

La bécasse des bois, Scolopax rusticola

Eurasian Woodcock.

 

 

Empreinte de bécasse

L'empreinte de la bécasse

Dimensions : (L) 4,5 x (l) 4,7 cm.

 

La piste de la bécasse

Voie de l'oiseau au centre d' une flaque

en lisière de forêt

Foulée : 19 cm

Largeur de la voie : 7 cm

 

groupe de traces

L' écartement des doigts 2 et 4 est important :

110 -120 degrés

 

Lombric piégé dans une flaque

Les lombrics piégés dans  l'eau sont probablement

à l’origine de la visite de l’oiseau.

 

Impression de pattes de bécasse

Impression de pattes de bécasse (jeune oiseau)

 

Patte becasse finale 1

Chez la bécasse, la griffe du doigt postérieur est extrêmement réduite.

Ce doigt s’imprime sous la forme d’un point rond.

 

Mesure de l'empreinte (griffes comprises)

 

Doigt 1 = 0,9 cm.

Doigt 2 = 2,7 cm

Doigt 3 = 4,3 cm

Doigt 4 = 3,3 cm

L'oie domestique

Bande d'oies

La découverte de ce troupeau d’oies en bordure de Loire

a rendu possible la collecte de quelques  indices.  

 

Oie1

L'empreinte de l'oie domestique.

Dimensions : (L) 10,6 x (l) 12,1 cm

 

Trace d'oie domestique

Angle formé par les doigts 2 et 4  : 90 degrés.

 

Trace d'oie domestique

 

Fientes de l'oie

Les fientes de l’oiseau.

Copieusement déposées sur les lieux de repos.

Diamètre : 1 à 1,5 cm.

 

Fientes desagrégées

En s’altérant ces dépôts deviennent jaune paille,

exposant alors leur structure fibreuse.

 

 

Mesure de l'empreinte (griffes comprises)

 

Doigt 1 : la plupart du temps absent

Doigts 2 : 8 cm

Doigt 3 : 10 cm

Doigt 4 : 9,6 cm

 

Courlis cendré, Numenius arquata

Eurasian Curlew 

 

L’observation des traces du courlis est un bon moyen de se familiariser avec les mœurs de cet oiseau très craintif. Gros comme un chapon, dixit Buffon, ce limicole géant laisse des empreintes profondes au profil bien typé. Sa présence est souvent confirmée par son cri roulant et son vol rigide de mouette. L’oiseau a de toute éternité cherché la proximité des grands espaces : côtes limoneuses, estuaires, pâturages inondés. Il accompagne souvent le flux et reflux des marées auxquelles il est intimement lié, mais il ne boude pourtant pas l'intérieur des terres lors de la pleine mer, de la reproduction ou des dispersions automnales ou migratoires.

 

Groupe d'empreintes

Le doigt postérieur marque parfois sur les sols profonds

 

 

La voie de l'oiseau

La piste du courlis cendré.

Le doigt médian superpose pratiquement la ligne médiane.

Foulée : 30 cm

Largeur de la voie : 7,2 cm

 

Moulage de l'empreinte

Des doigts robustes et vivement écartés.

Dimensions : (L) 5,2 X (l) 7 cm

Angle des doigts 2 et 4 : 120 degrés.

 

 

Quelques dimensions relevées dans l'empreinte :

 

Doigt 1 : court, souvent absent

Doigt 2 : 3,8 cm

Doigt 3 : 4,7 cm

Doigt 4 : 3,8 cm

La corneille noire, Corvus corone

The Carrion Crow

 

La corneille est largement distribuée et ses traces sont communes dans tous les milieux : champs, bord de rivière, chemins forestiers et même en zone urbaine. Ses doigts sont puissants et segmentés (présence de coussinets interphalangiens), griffe du doigt 1 très longue, les autres griffes plus petites sont détachées de l'empreinte. La base de l'hallux dispose d'une partie très large, aplatie latéralement. La corneille se déplace en marchant, mais il arrive qu'elle sautille pour prendre de la vitesse (pour éviter une voiture, par exemple, sur le bord de la route).

 

CorvidéDimensions : (L) 8,7 x (l) 3,8 cm (griffes comprises)

 

Plus loin

Une autre empreinte un peu moins déformée. 

Le doigt postérieur pivote légèrement vers le centre de la voie.

 

Position des doigtsL'écart entre les doigts 2 et 3 est moins important qu'entre les doigts 3 et 4,

 

 Corbeau 2

Empreinte quasi parfaite  

 

patte-corneille-final-1.jpgPatte d'un jeune individu

 

La voie du corvidé

Foulée : 27 cm


 

Impression corneille

Impression dans la plasticine.

 

MoulageMoulage d'une empreinte : le doigt 1 est plutôt diffus ici

Angle des doigts 2 et 4 environ 75 degrés : les corvidés sont des oiseaux

qui n'écartent pas beaucoup les doigts.

Arbre mort

Information utile lors d'une quête d'indices :

la corneille adore se percher sur les arbres morts.

 

Noix

Des coquilles de noix  fragmentées,

retrouvées sur les routes ou les chemins pierreux

dévoilent la présence de la corneille.

L’oiseau, lâche la noix d’une hauteur importante

et répète le processus

jusqu’à ce que le fruit livre son contenu.

 

  

 

La perdrix grise, Perdix perdix

The Grey Partridge

 

Un petit groupe d'empreintes découvert sur un chemin séparant une vigne d'un champ de céréales. 

 

voie-perdrix.jpgLa piste laissées par l'oiseau : pas de 12-14 cm, foulée de 28 cm. Largeur de voie 6 cm.

La longueur de la foulée correspond à un oiseau courant sur le chemin.

 

Perdrix Autre voie : ici l'oiseau est en déplacement lent, avec une foulée d'environ 15 cm.

 

perdrix-grise.jpg

Le doigt 1 marque rarement chez la perdrix.

Dimensions de l'empreinte : (L) 3,9 x (l) 4.5

Le doigt médian est plus généralement plus fort.

 

Patte de perdrix grise

Le pied du gallinacé.

 

 

 

Perdrix

Moulage de l'empreinte.

Angle des doigts 2 et 4 :  115 degrés.

 

Les fientes de l'oiseau.

Forme de bâtonnet ou de petite meringue : 1,5 à 2 cm de long.

Ces déjections s’amoncellent là où l’oiseau passe la nuit.