Les milieux aquatiques

Tadorne belon, Tadorna tadorna

The common shelduck.

 

 

Empreintes laissées sur le slikke

par un groupe de tadornes

constitué d'adultes et d'immatures (juillet)

 

Tadorne 20170724 091504 2304x1728

Dimensions : (L) 7,6 x (l) 7,8 cm

L'empreinte semble un peu plus grande que celle du colvert

20170805 074912

Foulée environ 25 cm

20170805 073811

Angle des doigts 2 et 4 : 60 - 70 degrés

Dimensions : (L) 7,4 x (l) 7,7 cm

Tadorne 20170724 091850 2304x1728

Le doigt postérieur est parfois visible 

sur terrain meuble

Hydrobies

Les hydrobies, minucules gastéropodes

(gros comme des grains de riz)

constituent une part importante

du régime alimentaire de l'oiseau.

 

Le chevalier aboyeur, Tringa nebularia

The common greenshank 

 

 

 

Aboyeur 20170724 082530 2048x1536

Foulée de l'oiseau : 30 cm environ

Aboyeur 20170724 082706 2048x1536

Angle formé par les doigts 2 et 4 : 110 degrés

Aboyeur 20170724 082542 2048x1536

Dimensions de l'empreinte

(L) 4,4 x (l) 6 cm

Le petit gravelot, Charadrius dubius

Little ringed plover 

 

 

   Empreintes de petit gravelot

L'empreinte du petit gravelot

en bordure de Loire

(L) 2 x (l) 2,5 cm

 

Petit gravelot

L'angle des doigts  2 et 4

est important : 100 à 120 degrés

 

Petit gravelot 1

Largeur de voie : environ  3 cm

Longueur de la foulée :  12 cm

 

 

Le pipit maritime , Anthus petrosus

Eurasian Rock Pipit

 

 

 

Anthus petrosus

Traces de pipits maritimes et de crabes

sur le littoral

(L) 3,7 x (l) 2 cm

L' oie cendrée, Anser anser

The Greylag Goose

 

L’oie cendrée est une espèce phare des grands lacs de Champagne. C'est un oiseau principalement herbivore dont les traces sont parfois visibles aux abords des zones de nourrissage : prairies inondées, terres cultivées, réservoirs artificiels. De nature grégaire, on la rencontre au sein de groupes familiaux ou de bandes très importantes. C'est un oiseau "qui aime voir" et qui a tendance à bouder les petites étendues d'eau au profit de larges plans d'eau plus sécuritaires. Une sensible disparité de taille existe entre les deux sexes : le mâle légèrement plus grand que la femelle. L'oie cendrée est la plus grande des oies grises du genre Anser. 

 

 

L'empreinte de l'oie cendrée.

Angle des doigts 2 et 4 : 85 degrés

 

La voie de l'oiseau.

Foulée mesurée : 34 cm

Les pieds s'inclinent selon un angle de 45 degrés vers le centre de la voie.

 

Les pattes d'un individu naturalisé.

Souce : Musée d' Histoire Naturelle de Troyes.

 

Les grands réservoirs, vidangés en automne attirent l'oiseau qui vient volontiers pâturer

 les vasières enherbées.

 

 

Moulage de l'empreinte.

Des doigts larges qui s'impriment profondément.

 

 

La bergeronnette grise, Motacilla alba

The White Wagtail

 

Traces de bergeronnette grise

Taille de l'empreinte, griffes comprises :  (L) 3,2 x (l) 2 cm

Foulée : 12 cm

Largeur de la voie : 2,3 cm

 

Motacilla alba, empreintes

Angle formé par les doigts latéraux : 115 degrés

L'axe de l'empreinte évoque une petite virgule.

 

Empreinte de corneille et de bergerronette

Comparaison corneille noire et bergeronnette.

Cette dernière fait figure de naine face au corvidé.

 

Piste de l'oiseau dans le sable

Piste de l'oiseau dans le sable

Foulée : 10 cm

Largeur de voie : 1,9 cm

Le bécasseau sanderling, Calidris alba

Sanderling

 

Trace de bécasseau sanderling

L'empreinte du limicole

Dimensions : (L) 2 x (l) 2,8 cm

Angle des doigts 2 et 4 : 110 degrés

 

Deux empreintes

Sur le sable, la zone centrale ne marque pas.

Quant au doigt  postérieur,  il est absent chez cette espèce.

 

Piste de l'oiseau

La piste de l'oiseau

à l'assaut des vagues

Foulée : 14 cm (déplacement rapide)

 

Piétinement

Piétinement et coup de bec de l'oiseau

 

Sanderling calidris alba rwd1 1

Le corps figé, la tête plantée dans les épaules,

le petit limicole trotte inlassablement le long des flots,

Seules les pattes semblent être véritablement  animées,

ce qui lui donne des allures de jouet mécanique.

La grue cendrée, Grus grus

The common crane.

 

Empreinte de grue cendrée

L'empreinte de la grue

Dimensions : (L) 10 x  (l) 15 cm

Angle formé par les doigts latéraux : 130 degrés

 

Piste laissée par la grue

Longueur de la foulée : 70 cm

Les pas s'accrochent les uns derrière les autres

avec beaucoup de minutie.

 

Voie 3

Un autre groupe de traces.

Les chaumes de maïs sont des zones

qui attirent particulièrement ces oiseaux

 

Traces de grue

La zone centrale est ici  peu marquée *

Le doigt  1 est absent  

 

Trou creusé par l'oiseau

De son bec, l’oiseau déterre les plants de maïs

La recherche de résidus des cultures précédentes

 semble être l’origine de ces profonds terrassements.

La trace des doigts du gruidé est visible au bord de l’excavation

 

* voir glossaire