Le ragondin

 

Il n'est jamais simple de pointer les auteurs des dégâts occasionnés sur les cultures.

Les champs de maïs, attractifs, sont visités en automne par de nombreux mammifères

et les dommages occasionnés par ces différents visiteurs se confondent parfois,

ce qui n'est pas pour nous faciliter la tâche !

Néanmoins il est assez facile de reconnaître la signature du ragondin.

 

tige de maîs coupée par un ragondin

La coupe de la tige est franche, la hauteur de coupe variable.

Lorsque le plant a été couché préalablement

le rongeur le coupe à mi-tige.

le plant est alors tracté jusqu'à l'eau

Ces tiges flottent parfois aux abords du terrier

 

épis coupéIci  le rongeur a simplement tranché l'épi à la base en laissant  le plant sur place

 

Carotte de maîs

Les grains son proprement rasés sur l'épi, la partie entamée est regulière au touché.

Ce tronçon de carotte de maïs est déjà ancien :

l'épis devient généralement gris en une dizaine de jours.

 

Coulée boueuse

Les zones touchées sont reliées au ruisseau par un réseau de coulées boueuses et bien marquées

Les dégats du ragondin sont surtout localisés en bordure de parcelle.

Toutefois ces derniers peuvent s'étendrent

dans les zones où le rongeur pullule ou en zone maraîchère.