Le cygne tuberculé, Cygnus olor

The Mute Swan

 

Comment parler du cygne tuberculé sans évoquer l’éclat, la splendeur, la noblesse qu’il exhale lorsqu’il vogue sans effort sur l’onde ? Pourtant, combien de chiens intrépides, d’enfants trop curieux, cet oiseau immaculé n'a-t-il promptement rabroués ? Ainsi, ses qualités belliqueuses lors de la reproduction sont rarement comprises. Bénéficiant d’introductions chroniques depuis le XIV siècle, le cygne tuberculé ou cygne muet, fait figure d’exemple en matière d’immigration réussie. Pourtant, son difficile relationnel avec tout autre palmipède devient source d'interrogation quant à son statut d'espèce protégée dans certains pays.

L’oiseau, très lourd, n’atteindrait sa taille définitive que lors de sa deuxième année, le mâle étant un peu plus grand que la femelle. Cette différence de taille serait visible dans l’empreinte, notamment la longueur du doigt médian qui attendrait en moyenne 15 cm pour les mâles contre 13 cm pour les femelles :  «Biometrics of the mute swan :  Johannes N.J, Willem Beekhuizen  & Erwin J.O.Kompanje ». Remarquable par ses dimensions, l'empreinte ne peut être confondue avec celle d'un autre palmipède ; on veillera toutefois à ne l'assimiler, lors de leurs escales sur les grands plans d'eau, à ses cousins nordiques.

Le cygne rame par coups de pattes simultanés, contrairement aux canards de surface dont les pattes travaillent de façon indépendante. Une seule impulsion propulse l'oiseau sur une distance de 3 ou 4 m.

 

Empreinte de cygne

Dimensions de l'empreinte : (L) 13,5 x (l) 14.7 cm

 

Empreinte de cygne tuberculé

Une autre empreinte.

Angle des doigts 2 et 4 : 80 degrés.

 

La piste de l'oiseau

La piste de l'oiseau.

Les empreintes de pieds humains, à proximité, permettent d'en apprécier les dimensions.

Foulée : 45 cm 

Largeur de la voie : 20 cm

 

Empreintes de cygne

 

Cygne

 

 

Cygne 1

Le cygne aurait, toutes proportions gardées,

 des pattes plus courtes que celles des oies.

Ce qui rendrait sa démarche encore plus gauche sur terre ferme.

 

 

Fiente de cygne.

Les excrétions du palmipède géant traduisent une alimentation principalement végétale. 

Ici, sous forme de bousard, les fientes sont le plus souvent tubulaires.

On les trouve souvent accompagnées de nombreuses plumes,

sur les sites de repos.

 

Quelques mesures relevées sur l'empreinte :

 

Doigt 1 : absent la plupart du temps, sauf sur sol meuble ou dans la neige.

Doigt 2 : 9,4 cm

Doigt 3 : 12.6 cm

Doigt 4 : 12,3 cm

 

Les milieux aquatiques Oiseaux Villes et banlieues