La pie bavarde, Pica pica

The Eurasian Magpie

 

La pie fréquente des milieux très divers à l'exception des grands massifs forestiers. Elle apprécie les petits bosquets, les zones de pâturage, les espaces verts urbains,les dunes du littoral.

Le pied : puissant et fortement scutellé*. L'hallux est légèrement décalé de l'axe de l'empreinte et porte la griffe la plus longue : 1,2 cm. Les griffes des doigts antérieurs sont sensiblement plus courtes (de 0.9 à 1 cm). Comme chez la plupart des corvidés, le doigt 1 est très long et même plus long que les doigts 2 et 4. La partie proximale de ce doigt comporte un élargissement très important (0.7cm). Présence de coussinets phalangiens et inter-phalangiens. Lors de la marche, l'angle entre les doigts 2 et 3 est inférieur à celui des doigts 3 et 4 ce qui permet de distinguer le pied droit du gauche (caractéristique visible chez d'autres corvidés).

La voie : marche et sautille pour prendre de la vitesse, les pieds joints ou légèrement décalés. La queue, très longue, portée horizontalement tend à se redresser lorsque l'oiseau sautille : elle touche rarement le sol malgré sa longueur L'écart entre chaque groupe d'empreintes lors du bond, est de l'ordre d'une dizaine de centimètres. 

 


Empreinte de pieL'empreinte de l'oiseau.

Angle des doigts 2 et 4 : 71 degrés.

 

 

Autre empreinteUne autre empreinte, très légère dans le sable.

 

Piste de l'oiseau dans le sable

La  marche de l'oiseau

Foulée : 23 cm

largeur de voie : 4,7 cm

 

 

Comparaison corvidé

Comparaison de quelques-uns de nos corvidés.

Les dimensions de l'empreinte de la corneille sont nettement supérieures à celle de la pie

Geai et pie ont des empreintes très semblables.

L'habitat sera pris en compte pour la détermination de l'espèce,

 car le geai est intimement lié à l'élément forestier.

 

 

Impression pieImpression d'une patte de pie

Dimensions : (L) 6,3 x (l) 2 cm

 

 

Le pied de l'oiseau

Le pied

 

 

* Voir glossaire.

Villes et banlieues Espaces cultivés Oiseaux

×