Le chien, Canis lupus familiaris

 

Disposition des doigts en éventail alors qu'ils pointent dans le sens de la marche chez le renard. Les coussinets digitaux externes sont plus triangulaires que les médians. Le pied à une forme générale d’œuf et  l'antérieur est plus large que le postérieur. La taille et la forme de l'empreinte peut varier considérablement d'une race à l' autre. Certains chiens sont reconnus pour avoir un pied très allongé comme le Samoyède, le Bedlington terrier et certains lévriers, les doigts médians sont alors très développés.

 

Empreintes de lévrierLe pied très étroit et les griffes puissantes du barzoi (lévrier russe)

 

 L’animal au pas, se juge moins régulièrement que son cousin sauvage le loup. La voie est plus erratique que celle du renard, avec de nombreux écarts d'investigation ; le renard en déplacement file en ligne droite d'un point à un autre, comme s'il avait un but bien précis. Sur la photo suivante, le pied  postérieur, plus étroit, s’imprime ici devant l’antérieur ; cela révèle soit une accélération de l'allure (trot), soit un animal à forte arrière-main (notion de souplesse, animal athlétique). Cette marche est typique des chiens qui ont de fortes angulations comme le berger allemand. 

 

chien-2.jpgEmpreinte de chien : en haut PP en bas PA

 

 

Voies de chiens au galop

Pistes de chiens au galop

 

 

Chien au petit galop

Chien au petit galop entre deux cyclistes

 

 

Chien impression

Impression de patte de chien (pied antérieur)

 

 

Les pattes du chien

Les pattes du chien

Antérieure à gauche ; postérieure à droite

 

Chien qui se déchausse

A l'instar de son cousin sauvage le loup

le chien se "déchausse" après avoir déposé ses besoins :

il gratte vigoureusement le sol avec ses pattes et

dépose ainsi les sécrétions produites par ses glandes interdigitales.

 

 

 

Quelques données ici : Mesures d'empreintes de chiens

 

Renard, chien : comment les différencier d'après l'empreinte  ?

 

Le pied du renard est plus longiligne et témoigne d'un contraste plus marqué entre la longueur et la largeur du pied. L'espace entre le talon et la base des orteils est également plus important que chez le chien. L'empreinte du renard, déposée dans une boue très fine, laisse apercevoir une étoile de poils entre les coussinet digitaux et la pelote plantaire, ces poils s'enregistrent très bien dans le substrat et restent visibles même après la pluie. Le test, aussi connu  est de tirer un trait  en travers de l'empreinte. Ce trait, chez le renard, ne devrait pas en principe couper pas les coussinets digitaux. La petite pelote médiane du renard en formpe de coquillage (pétoncle) permet souvent de départager les deux canidés. Une pilosité importante peut rendre l'empreinte du renard plus diffuse en hiver.

 

 

Pied de renard et de chienUn trait est tiré en travers des pelotes digitales.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mammifères Animaux domestiques