Petite enquête au pied d'un piquet

 

Les pelotes de rejection ne sont pas les seuls indices trouvés au pied des piquets fréquentés par les rapaces et les corvidés. Ces oiseaux carnivores signent leur passage de leurs fientes fluides et blanchâtres. L’accumulation au fil des années de ces dépôts phosphatés, favorise la croissance des végétaux environnants. En fouillant cette végétation à la recherche de pelotes de rejection, on découvre parfois d'étranges indices. L’estomac des campagnols, par exemple, est un élément fréquemment retrouvé. Certains rapaces diurnes semblent rejeter cette portion du système digestif de façon quasi systématique. 

 

Poste d'affût 

 

 

 

 

 

 

 

       Estomac de campagnol

pendu sur un piquet.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Estomac de campagnol

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Autre endroit,  autre trouvaille.

Notez la présence de fientes

qui confirment l'interêt que portent les rapaces

à ce poste d'affût.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Estomac de campagnol

 

 

 

 

 

 

L'estomac du rongeur en gros plan ...

Il mesure 2,5 cm sur 1,5 cm

et se présente sous la forme de haricot ou de fœtus.

 

 

×